Guillaume Villeneuve, traducteur
Accueil > Biographie

Biographie

dimanche 14 janvier 2007, par Guillaume Villeneuve


JPEG - 59 ko
Pour le lancement de Dans la Nuit et le Vent chez Galignani, St Augustin de Canterbury 2014

Guillaume Villeneuve est né en janvier 1960 à Neuilly-sur-Seine. D’origines tout à la fois périgourdine, poitevine et martiniquaise, il a beaucoup joué enfant au parc de Sceaux, puis fait ses études notamment chez les oratoriens et à Paris (Louis-le-Grand et Sorbonne). Après des lettres classiques, de l’histoire de l’art, un mémoire de maîtrise consacré au « philosophe inconnu », l’obtention du Capes, il se consacre entièrement à l’écriture et à la traduction littéraire (anglais, latin, grec ancien) depuis 1989.

Il a notamment traduit des poètes, des classiques comme l’historien Edward Gibbon, Jonathan Swift, Anthony Trollope, John Stuart Mill, des auteurs plus récents tels Saki, Patrick Leigh Fermor, Osbert Lancaster, l’inoubliable Lesley Blanch et le grand historien Hugh Thomas. Ajoutons-y Aphra Behn, première femme de lettres anglaise à vivre de sa plume.

Comment vient-on à la traduction ? Par sa pratique (le latin et le grec), l’amour d’une civilisation, le goût de ses représentants, fussent-ils les plus artificiels – Brummell – la connaissance admirative d’une langue et de ses grands auteurs, à commencer par Virginia Woolf et son cercle ; par l’album de photos de lady Ottoline Morrell à Garsington, livre acquis dès 1977 chez Galignani, qui vous entraîne insensiblement à lire et traduire tous ceux qui y figurent (outre Virginia Woolf, Thomas Hardy, John Cowper Powys, Stephen Spender, Lytton Strachey, William B. Yeats...) puis leurs amis, voire les amis de leurs biographes (Michael Holroyd et William Gerhardie...)

Guillaume Villeneuve est membre du Syndicat national des auteurs et des compositeurs.


Mentions légales | Crédits